Brignoles - avril 2010

2 ans après, retour sur un circuit qui avait laissé des traces et qui devrait en laisser d’autres.

Nous sommes à 3 courses de la fin de saison et les championnats sont loin d’être joués. En revanche, arrivé à ce stade de la compétition, le moindre faux pas sera fatal.

Au bureau (un peu moribond en ce dimanche), c’est "The OTTO-LOYAS CONNECTION" qui veille au grain… aux pépettes… à la tune quoi ! J’ai nommé Titi, Jérémy et Swann.
Le boss lui, est parti sur une autre piste… on ne sait où ? En prospection peut être… mais c’est pas l’moment !

Très vite, une première séance d’essai s’organise, celle des espoirs.
Je cherche un coin du circuit tranquille afin d’assister peinard au passage des bleus (plus pour longtemps !).
Le sommet de la parabolique tout au fond me parait idéal, mais très vite certains s’emploient à faire voler des gerbes entières de gravillons à la sortie du virage répandant du gravier sur toutes la piste.

Pris sur le fait : Mr DEBONO mais aussi GOSSELIN et CHARLET.
Messieurs, on va vous faire balayer la piste !

Il faut bien avouer que ce bac est subtilement disposé à l’endroit ou cette parabolique referme juste ce qu’il faut pour vous balancer dedans si vous avez été trop optimiste… en principe, le vibreur vous fait tout d’abord faire un léger vol plané, quelquefois même à l’équerre, avant de vous écraser dans ce tapis de petits galets tout ronds comme des billes qui se répandent, pendant que vous tentez de maintenir le cap, agrippé au volant et l’air légèrement désolé et coupable face au commissaire qui vous fait les gros yeux.

Amis photographes, c’était là qu’il fallait être …

En course X-Team fera une démonstration à ses concurrents pour s’assurer outre la victoire, le championnat bien avant la fin de la saison et bien entendu une montée en catégorie ELITE pour la saison 2010-2011.

Le 3 … TU SORS ! Tête à queue et dégringolade pour ADC parti 2 sur la grille. Plus qu’à jouer en fond de grille avec les EXPRESSO et autres L to B. Mais les ADC on décidé de toucher le fond ce matin… le premier relayeur rentre au stand… pour rien… trop tôt, s’auto infligeant une « ALONSO PENALITY » !
S’en est trop pour les deux autres coéquipiers dans les stands… dépités… la course est fichue… ils termineront 9èmes.

Discussion animée en sortie de relais entre BIP BIP et CRAZY RIDER… La règle de l’œil pour œil, dent pour dent semble malheureusement encore de mise !
Ok, on fait pas un sport de fillette, mais sur la piste pourquoi se comporter en bourrin plutôt qu’en gentleman ?

Chez BGB, nous prônons l’autodiscipline… je ne double pas à la régulière… je laisse repasser ! Les tampons assassins pour se venger d’une manœuvre précédente… pas chez nous !...
Le gars qui s’énerve parce qu’il n’arrive pas à doubler… c’est qu’il n’est pas suffisamment bon pour doubler ! Cà peut durer un tour, dix tours… c’est la course … pas de quoi mettre un tampon !
C’est au contraire là que la course est la plus palpitante… ne vous gâchez pas ça !

Particularité de Brignoles : la voie des stands très courte, permet de court circuiter un virage…et de ne perdre que très peu de terrain après un changement de pilote. Certains en profiteront.

A noter la présence sur la piste d’un nouveau benjamin (14 ans tout juste) Antoine FLEURY pas ridicule du tout chez les HOT WHEELS et qui grappillera même quelques places dans son relais… ça promet !
Son « Falabrac » de Papa formait le 3ème maillon de l’écurie du même nom chez les ELITES… il envisage l’an prochain de se consacrer au coaching du poulain…

Chez EXPRESSO, le 3ème relayeur aura décidé d’assurer le spectacle… vous êtes sûr qu’il à enchainé deux tours sans sortir ??? Heureusement Fred assure la sécurité au poste 3, très sollicité par les manœuvres des uns et des autres… la présence de PIOVANO ou IMPERIAL LEVAGE aurait malgré tout pu être un plus +++ !!!

Rien de tout ça dans la course des ELITES … vous plaisantez !!!
Mis à part Antoine AQUISTI pris en train de faire du jardinage… chez les WRC qui poursuivent malgré tout une belle saison.
La course a cependant été palpitante avec une belle remontée de BSO dans le second relais.
Ils sont repris dans le troisième par un OLLIVIER assurant aux FAUCONS une nouvelle victoire.
Victoire qui risque de faire très mal aux SIMPSONS qui n’avaient quant à eux, pas touché… le bon numéro !

A ciao… à Grimaud.{jcomments on}

Premium Downlaod Templatesby bigtheme.org

София Дървени дъски

София Иглолистен дървен материал

Online bookmaker Romenia bet365