Le Luc 25 janvier 2009

LE LUC – 25 JANVIER 2009

 

Tempête sur le sud ouest, grand beau sur le sud est.

Pas un nuage dans le ciel du var en ce dimanche 24 janvier.

Sur la piste sèche dont les bas côtés restent gorgés de l’eau tombée en abondance ces derniers temps, seule une traînée subsiste, assez large et ruisselante, juste à la sortie de la chicane.

Juste de quoi faire freiner les moins téméraires, accélérer les plus fondus et doser les plus fins de nos pilotes.

 

C’est la p’tite fantaisie du jour…

 

Et les premiers relayeurs vont se charger de la faire disparaître peu à peu, tandis que les suivants se contenteront d’améliorer … s’ils le peuvent …

En pôle les ROCKETS suivis de T&T puis, FAUCONS, SIMPSONS, FALABRACS, BSO (le p’tit frère aurait-il « tapé » le grand ?), WRC, RENAULT, FOUS DU VOLANT, VAILLANTS, LOGO K, ORANGE MECANIQUE, FEMININ’KART, TOMAHAWCKS, TEAM GT avec une équipe (de secours) totalement inédite qui est là pour apprendre.

Dés le premier tour, T&T part à la faute et Philippe CABOT en profite pour regarder passer tout le monde.

Dans son malheur, il entraîne BSO et ces deux là vont désormais s’employer à regagner les places perdues.

Grosse remontée jusqu’à la 4ème et 5ème place mais pas mieux…

 

Devant, Manu SAULE a pris le large devant Jérôme PAPALIA.

Quant à Lionel RABILLER, aurait-il abusé des bonnes choses pendant les fêtes ?...Quelques séances de jog’ semblent s’imposer avant de pouvoir faire redescendre davantage le chrono… à moins que le talent ne compense encore ?

 

WRC victime d’une crevaison passera 5 bonnes minutes aux stands mais sera reclassé en 7ème position.

Une drôle de bataille…celle des 3 « F » : FEMININ’KART, FALABRACS, FOUS DU VOLANT.

Ils se chamailleront un bon bout de temps et quand on connaît la pugnacité de ces dames…ce n’est pas moi qui aurait voulu être au milieu…

 

RENAULT KART TEAM : flagrant délit de défaut de plaque avant. Et comment vont faire les reporters pour bosser ?

 

Notre MIKA sauteur (voir le style du pilote dans les bouts droits) amènera encore son équipe vers un podium, mais sera malheureusement déclassé (petite sanction – une place) pour une erreur stratégique désormais importante : le changement de pilote hors délai.

Plus d’enjeu sur cette fin de course ou les écarts sont fait quasiment partout.

Les BSO auraient bien pu passer … mais non … peu être dans une autre vie …

Et le classement final de resserrer les rangs au championnat avec des VAILLANTS perdant deux places en 3ème position tandis que les ROCKETS réduisent sur les SIMPSONS 1er.

 

Vivement la prochaine qu’on fasse exploser ce classement …

Premium Downlaod Templatesby bigtheme.org

София Дървени дъски

София Иглолистен дървен материал

Online bookmaker Romenia bet365